L’homme d’avec la machine

C’est le rapport de l’homme à la machine (tu pourrais lui préférer le terme d’outil) qui t’intéresse et quelle que soit sa nature. L’homme seul finit par se répéter. La machine n’a rien à se dire.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires