Où qu’il soit désormais, il se retire en son ouvrage

Chez lui, il se retirait dans sa librairie. Où qu’il soit désormais, il se retire en son ouvrage ; et il va essayer d’y faire entrer sa librairie même, c’est pourquoi il va tant le nourrir de citations, lire plus que jamais. »

« Ainsi il s’adresse à travers les nuées de poudre dont il se sentait environné à nous tous au monde, il nous convie à entrer dans cette galerie d’où le monde nous apparaît à travers un air nettoyé, et, comme il a si bien su faire siennes les citations qu’il empruntait aux auteurs de l’antiquité, il nous invite à faire nôtres ses sentences. »

Qui ne voit que j’ai pris une route par laquelle, sans cesse et sans difficulté (mais certes non sans travail), je pourrais aller autant qu’il y aura d’encre et de papier au monde ?

Michel Butor, Essais sur les Essais

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires