Question de méthode

La méthode devrait être simple. Puisque je ne comprends plus rien de mon corps ni de ma tête, dans une solitude morale presque complète, après avoir perdu amis femmes et même la France : reprendre une à une les passions de mes vingt ans, avant mon départ, pour me ramasser, me ressaisir.

Si tout se passe bien, cela devrait donner Le Petit Sary. Pour commencer.

Pour me consoler de ce retard, je me dis que j’attendais quelque chose comme internet. Comme s’il pouvait y avoir du retard dans ces choses-là ! Et puis il s’agit bien de méthode désormais !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires