Ce que j’ai longtemps refusé d’admettre

Ce que j’ai longtemps refusé d’admettre – dans la peur d’avoir trouvé à me disculper – c’est qu’écrire n’est pas une question de volonté. C’est atteindre un point où courage et lâcheté, modestie et ambition, s’annulent, le travail tel que se maintenant de lui-même.

« Je ne suis pas un artiste – comme c’est grossier – même de le penser de soi-même – pourrait-on ne pas avoir de la patience, ne pas apprendre de la nature à avoir de la patience, avoir de la patience en voyant silencieusement lever le blé, croître les choses – pourrait-on s’estimer une chose si absolument morte que de penser qu’on puisse même plus croître… Je dis cela pour montrer combien je trouve sot de parler d’artistes doués ou non doués. »

Van Gogh.

La littérature c’est tout un folklore à débarrasser.

 

Un seul commentaire

  • Chillet a écrit :

    Et souviens-toi aussi de ce Postlude:
    « Caetera desiderantur:
    c’est assez de littérature!
    Rimbaud, Meyer, mes deux Arthur
    caetera desiderantur!
    Tout bas-bleu présent ou futur
    sans hésiter je le rature!
    caetera desiderantur
    c’est assez de littérature »

    Georges Fourest

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires