Hanoï interlude 1

Pause entre 2 poèmes de Passion bémole, je me force à courir les rues de Hanoï (Vietnam) que, depuis si longtemps, j’avais désappris à regarder. D’où ces notes en vers nées d’un temps présent qu’il s’agit de rendre plus désirable. Côté fabrique, les familiers de la morale élémentaire y reconnaîtront son interlude, composé de 7 vers de 1 à 5 syllabes. Le double du haïku si j’osais.

 
 

1

bien rare de voir
pousser une ville
évoluant d’ombres
éreinter sa tige
écartelant tout
à son aise de fleur
versatilement

 
 

Hanoï interlude 2

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires