Pusillanimité est le vrai nom de ma maladie

Pusillanimité est le vrai nom de ma maladie, mais comment s’en défaire ? A la vaincre, on mériterait une statue ; mais, qui voudrait élever une statue à l’individu qui, de vieille femme qu’il était, se transforme en homme ?  »

Georg Christoph Lichtenberg.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires