Archives du mois : juin 2014

Avec le web, l’écriture

Avec le web, l’écriture s’installe dans le définitivement provisoire. D’où l’attirance – attention danger ! – pour les projets, l’ivresse des commencements. Voir ici-même l’exemple des médits, de Hanoï interlude. Je note et prends acte pour la suite. Projets à peine ouverts qu’ils tournent en tâche de fond. Je ne peux avancer que par rémission. […]

De la propriété d’une idée

Dans une civilisation traditionnelle, il est presque inconcevable qu’un homme prétende revendiquer la propriété d’une idée et, en tout cas, s’il le fait, il s’enlève par là-même tout crédit et toute autorité, car il la réduit ainsi à n’être qu’une sorte de fantaisie sans aucune portée réelle : si une idée est vraie, elle appartient […]

Qu’est-ce qu’un poème de métro ?

Comment commencer un livre de poèmes ? J’inaugure ma collection de commencements avec Jacques Jouet, qui, dans ses Poèmes de métro, selon le principe de Roubaud, expose la contrainte selon laquelle les textes sont écrits.   Qu’est-ce qu’un poème de métro ?   J’écris, de temps à autre, des poèmes de métro. Ce poème en […]

Lectures de mai 2014

Lectures de mai 2014 : – Claude Burgelin : Georges Perec – Georges Perros : Papiers collés I et II – Dante : Vita Nova – Jean Reverzy : Le silence de Cambridge ; Le mal du soir – Hervé Le Tellier : Esthétique de l’Oulipo – Italo Calvino : Le château des destins croisés […]