Archives du mois : octobre 2014

Peu d’écrivains, au bout du compte, n’écrivent pas

Peu d’écrivains, au bout du compte, n’écrivent pas pour « raconter leur vie ». On peut même supposer que beaucoup publient des « fictions », des « romans », des « poèmes », pour gagner enfin le droit, une fois la notoriété venue, de mettre, comme disait Baudelaire, leur « cœur à nu » et de publier des « journaux intimes » ou des « autobiographies ». Christian Prigent, […]

Le temps du texte aspire

Le temps du texte aspire à être une forme pure où passé, présent et avenir se déploient en mouvements comparables à ceux des astres, dans une omniprésence qui, simultanément, se rappelle, contemple et attend. » Paul Zumthor

Lectures de septembre 2014

Lectures de septembre 2014 : – Valéry Larbaud : Les poésies de A.O. Barnabooth – Paul Claudel : Cinq grandes odes – Saint-John Perse : Éloges – Guillaume Apollinaire : Alcools – Blaise Cendrars : Œuvres poétiques complètes – Paul Eluard : Capitale de la douleur ; La vie immédiate – Philippe Soupault : Georgia, […]