Archives du mois : juin 2015

Charles Reznikoff lit la poésie chinoise des Tang

Charles Reznikoff lit la poésie chinoise des Tang et relève ceci : « La poésie présente l’objet afin de susciter la sensation. Elle doit être très précise sur l’objet et réticente sur l’émotion. » Refus des explications qu’on trouve chez tous les objectivistes : « no ideas but in things » (williams). Mais aussi dans Manhattan Transfer. Le poète […]

A quoi bon quitter une société

A quoi bon quitter une société pour s’intégrer dans une autre. Le cul entre 2 chaises, je suis dans une fâcheuse posture. La seule valable. Et en poésie j’aurai vraisemblablement la même. Cohérence et cohésion.   « L’enfer des vivants n’est pas chose à venir ; s’il y en a un, c’est celui qui est déjà […]

Lectures de mai 2015

Lectures de mai 2015 : – Queneau : Fendre les flots ; Morale élémentaire – Philippe Beck : Contre un Boileau – Ezra Pound : Au cœur du travail poétique – Lucien Roubaud : Vietnam – Albert Londres : Le chemin de Buenos Aires, Chez les fous, L’homme qui s’évada – Ezra Pound : Les […]