Balzac a découvert dans la grande ville

Balzac a découvert dans la grande ville une mine de mystère, et le sens qui, chez lui, est toujours en éveil, c’est la curiosité. C’est sa Muse. Il n’est jamais ni comique ni tragique. Il est curieux. Il s’engage dans un enchevêtrement de choses avec l’air de quelqu’un qui flaire et promet un mystère, et qui vous démonte toute la machine pièce par pièce avec un plaisir âpre, vif, triomphal.

Pavese, Le métier de vivre

 

Vous enlèverez le « triomphal ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires