Archives de la catégorie : Dans les coulisses

Notes orphelines, qu’aucun projet n’adopte.

Un homme qui dort

Tu n’as guère vécu, et pourtant, tout est déjà dit, déjà fini. Tu n’as que 25 ans, mais ta route est toute tracée. Les rôles sont prêts, les étiquettes : du pot de ta première enfance au fauteuil roulant de tes vieux jours, tous les sièges sont là et attendent leur tour. Tes aventures sont […]

Au début

Au début, il croyait devoir s’excuser, par lettre ou par téléphone. A la longue, il finit par ne plus fournir d’explication à personne. Il avait deviné que l’exil est une affaire personnelle, qui a ses propres motivations, ses mécanismes, ses exigences, et qu’on ne peut le partager avec qui que ce soit. Plus tard, il […]

Ceci est un ouvroir d’édition potentielle

S’autopublier comme je le fais, sur mon nom de domaine, c’est en quelque sorte de l’édition potentielle. Grâce à cette supériorité technique, le site que vous tenez à portée de clic représente à lui tout seul une quantité d’exemplaires nettement plus grande que tout ce que les hommes ont lu depuis l’invention de la lecture, […]

Rituel du vendredi

Rituel du vendredi. Tu écriras dans la douleur ? Où j’ai rempli mes obligations. Quand elle prend ses quartiers dans mon ventre. Peine perdue ?  Déménage sur mes paupières. Encercle mes reins. Il est encore temps d’en finir ? Serre ma cage thoracique jusqu’à l’étouffement. Lundi où elle s’en va. S’absente de la semaine. Mon corps […]

Avec le délimiteur de ces êtres

Je lis peu la critique. Je fais bien. Ce qu’on trouve parfois : « D., avec la délicatesse de ces êtres que l’on se plaît à croire timides, livre des pans entiers de son univers le plus intime, de son enfance, de ce qui le fait être ce qu’il est. » Allons allons, bien anodine cette phrase. […]

A quoi bon quitter une société

A quoi bon quitter une société pour s’intégrer dans une autre. Le cul entre 2 chaises, je suis dans une fâcheuse posture. La seule valable. En poésie j’aurai vraisemblablement la même. Cohérence et cohésion.

Au futur antérieur

Écrire est chaque jour au futur antérieur. Je me lève avec une envie taraudante : ce soir j’aurai écrit.

La poésie a un rapport avec la loi

Nous avons eu, pour des raisons pratiques, une longue discussion, notamment avec Olivier Cadiot, Pierre Alferi, Bernard Heidsieck… Un jour qu’ils s’éloignaient ensemble, il m’est venu cette idée lumineuse, qui résumait ce que je tentais de démontrer : la poésie a un rapport avec la loi. La poésie a besoin de la loi, de la […]

Bien qu’aimé de la plupart des villageois…

Bien qu’aimé de la plupart des villageois de Tolag, Joseph n’a pas d’ami. Il est pour eux un protecteur bienveillant, au mieux un père. Pas un ami. Il ne pourrait en aucun cas leur confier ses problèmes, ses chagrins, ses douleurs, ses angoisses… Non qu’il ne trouverait pas d’oreilles prêtes à l’écouter, de corps compatissant […]

Notes Joubert sur la poésie

Notes de Joseph Joubert sur la poésie, extraites de ses Carnets : « Je voudrais tirer tous mes effets du sens des mots, comme vous les tirez de leur son ; de leur choix comme vous de leur multitude ; de leur isolement lui-même, comme vous de leurs harmonies ; désirant pourtant aussi qu’il y ait […]