Dictionnaire

Écrire un dictionnaire c’est rêver d’une totalité. Paradoxal puisqu’il ne peut ni commencer ni finir. C’est le lieu privilégié de la sérendipité, de nœud en nœud, où l’auteur n’ a pas ménagé ses portes de sortie. Vivre est navigation et son dictionnaire ne peut être qu’hypertextuel.

Projet présomptueux que ce dictionnaire de Sary par lui-même, me direz-vous. Il y a certes le désir de faciliter la recherche, confiant dans la base de données, avant la grande dispersion qui nous surprendra tous. Mais on pourrait considérer dans une autre perspective ces copeaux de vie disséminés sur la toile. Quand je rêve de totalité, c’est plus souvent pour m’y fondre.

Voir de même : Lexique, Vade-mecum, Sérendipité

Maj du 14/06/11

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires