Mise à jour

Peu m’importe l’habituel défaut de mémoire : je n’ai pas cette sorte de coquetterie. Et puis, on ne corrige pas son passé.

On l’écrase.

Mon souci, chemin faisant, est d’enregistrer le moindre mouvement de l’appareil. De là ces relectures, patience que je m’impose à l’affût des plus infimes mises à jour.

Pour le mot juste planté au beau milieu d’un carrefour.

Voir de même : Bêta

Maj du 15/04/11

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires