Rivulette

Julien Gracq, dans La Forme d’une ville :
« Ce refus tenace d’une si petite rivière, jusqu’au dernier moment, de capituler devant la banquise de pierre et de béton qui cherche à se ressouder sur elle, ces bouquets de feuillage frais qu’elle agite encore de loin en loin dans le vent au-dessus des toits, avant de sombrer à l’égout, sont le charme des bas-jardins qu’arrose la rivulette au-delà de l’avenue Camus. »

Jules Verne, dans Un Capitaine de quinze ans :
« Çà et là couraient d’étroites rivulettes, qui indiquaient que le sous-sol renfermait tout un réseau aqueux. Dans la dernière journée de marche, la caravane avait côtoyé un de ces ruisseaux dont les eaux, rougies d’oxyde de fer, se teignaient à ses berges dégradées. »

Maj du 12/06/11

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires