Archives du mot-clef : deuxième vague

C’est avec un roman en vers

C’est avec un Roman en vers que Raymond Queneau fait son entrée en poésie : Chêne et chien. Malgré ce tour en parenté de force, Georges Perros s’étonne, à la sortie de Vie ordinaire, de cet heureux mélange des genres.  Il veut qu’un livre ait un sexe. Pour qu’il en désire un autre. Il y […]

Décidément, Pérégrine

Décidément, Pérégrine, cette prétendue révision n’est qu’une relecture. Je ne change quasiment rien à la vague des romans. Tu as reconnu peut-être lesquels — choix curieux en contraste avec ta joie — je t’avais prêtés ? J’écarte définitivement les 33 jours. J’ai compris que cet épisode historique fonctionne comme une fascination, depuis des années le mouvement de […]