Archives du mot-clef : hyperlivre

Chez Reznikoff, le processus de composition

Une piste de lecture pour Reznikoff qui intéresse la composition de Hanoï interlude et plus totalement de cet hyperlivre. Dans le numéro 16 de la revue IF : Chez Reznikoff, le processus de composition concerne autant l’élaboration des séquences que la création d’éléments particuliers de la séquence : autrement dit, l’autrement irreprésentable (et ignoré) espace […]

Peu d’écrivains, au bout du compte, n’écrivent pas

Peu d’écrivains, au bout du compte, n’écrivent pas pour « raconter leur vie ». On peut même supposer que beaucoup publient des « fictions », des « romans », des « poèmes », pour gagner enfin le droit, une fois la notoriété venue, de mettre, comme disait Baudelaire, leur « cœur à nu » et de publier des « journaux intimes » ou des « autobiographies ». Christian Prigent, […]

Avec le web, l’écriture

Avec le web, l’écriture s’installe dans le définitivement provisoire. D’où l’attirance – attention danger ! – pour les projets, l’ivresse des commencements. Voir ici-même l’exemple des médits, de Hanoï interlude. Je note et prends acte pour la suite. Projets à peine ouverts qu’ils tournent en tâche de fond. Je ne peux avancer que par rémission. […]

Si je me dis que je dois écrire un livre

Si je me dis que je dois écrire un livre, je me demande alors comment ce livre doit être fait, comment il ne doit pas être fait : et ces questions me paralysent, m’empêchent d’aller de l’avant. Si je me dis en revanche que je suis en train d’écrire une bibliothèque en entier, je me […]