Archives du mot-clef : Martial

En épigraphe à Jerusalem The Golden

En épigraphe à Jerusalem the golden, publié aux Objectivist press, à New York en 1934, Reznikoff a mis cet épigramme de Martial (Livre I, 16) :   Sunt bona, sunt quaedam mediocra, sunt mala plura Quae legis hic : aliter non fit, Avite, liber.   Ce que Reznikoff avait traduit, dans une lettre datée du […]