Archives du mot-clef : Objectivistes

Facile, difficile

Facile, difficile. C’est là qu’une conséquence de l’objectivisme radical, masquée dans le cas de Testimony par l’accessibilité des textes, qui provient à la fois de leur source, les témoignages, des principes du prélèvement, et de la construction polyphonique des voix (gommant leur hétérogénéité), saute aux yeux. Il n’y a aucune raison qu’une saisie par la […]

Lectures d’octobre 2015

Lectures d’octobre 2015 : – Denis Roche : Dépôts de savoir et de technique – Louis Zukofsky : A, sections 1-11 (Traduction de Serge Gavronsky et François Dominique) – Williams Carlos Williams : Paterson (Traduction d’Yves di Manno) – Williams Carlos Williams : Korè aux enfers (Traduction d’Auxeméry) – Williams Carlos Williams : Asphodèle (Traduction […]

Traductions de Reznikoff en français

J’ai commencé à recenser les textes de Charles Reznikoff traduits en français. Peu d’œuvres intégrales encore pour le moment. Nombreux extraits dans 3 revues que je connais. J’ignore s’il y en a d’autres. Œuvres intégralement traduites – Holocauste (Prétexte éditeur, 2007), par Auxeméry – Témoignage, Les États-Unis, 1885-1915  (POL, 2012), par Marc Cholodenko – Le […]

Chez Reznikoff, le processus de composition

Une piste de lecture pour Reznikoff qui intéresse la composition de Hanoï interlude et plus totalement de cet hyperlivre. Dans le numéro 16 de la revue IF : Chez Reznikoff, le processus de composition concerne autant l’élaboration des séquences que la création d’éléments particuliers de la séquence : autrement dit, l’autrement irreprésentable (et ignoré) espace […]

Charles Reznikoff lit la poésie chinoise des Tang

Charles Reznikoff lit la poésie chinoise des Tang et relève ceci : « La poésie présente l’objet afin de susciter la sensation. Elle doit être très précise sur l’objet et réticente sur l’émotion. » Refus des explications qu’on trouve chez tous les objectivistes : « no ideas but in things » (williams). Mais aussi dans Manhattan Transfer. Le poète […]