Archives du mot-clef : Reznikoff

Sur les rives de Manhattan

Lecture de Sur les rives de Manhattan, roman de Charles Reznikoff. Traduction française de Eva Antonnikov. Il ramena le bagage d’Ezekiel. Hannah le défit ; tout en haut elle découvrit une liasse de longues feuilles de papier soigneusement enveloppées. Les feuilles étaient couvertes de vers en hébreu, et Abram était le seul de la famille […]

Facile, difficile

Facile, difficile. C’est là qu’une conséquence de l’objectivisme radical, masquée dans le cas de Testimony par l’accessibilité des textes, qui provient à la fois de leur source, les témoignages, des principes du prélèvement, et de la construction polyphonique des voix (gommant leur hétérogénéité), saute aux yeux. Il n’y a aucune raison qu’une saisie par la […]

En épigraphe à Jerusalem The Golden

En épigraphe à Jerusalem the golden, publié aux Objectivist press, à New York en 1934, Reznikoff a mis cet épigramme de Martial (Livre I, 16) :   Sunt bona, sunt quaedam mediocra, sunt mala plura Quae legis hic : aliter non fit, Avite, liber.   Ce que Reznikoff avait traduit, dans une lettre datée du […]

Lectures d’octobre 2015

Lectures d’octobre 2015 : – Denis Roche : Dépôts de savoir et de technique – Louis Zukofsky : A, sections 1-11 (Traduction de Serge Gavronsky et François Dominique) – Williams Carlos Williams : Paterson (Traduction d’Yves di Manno) – Williams Carlos Williams : Korè aux enfers (Traduction d’Auxeméry) – Williams Carlos Williams : Asphodèle (Traduction […]

Hanoï interlude 27

Deuxième saison (octobre 2015-mars 2016), 27è maillon de la chaîne de poèmes tendus sur la ville. Vous trouverez tous les autres épisodes dans la catégorie Hanoi interlude.     27 seul commerce dans la métropole qui rende à un moindre acheteur et avec un sourire la monnaie sur une espèce de 500000 — seul vrai […]

Traductions de Reznikoff en français

J’ai commencé à recenser les textes de Charles Reznikoff traduits en français. Peu d’œuvres intégrales encore pour le moment. Nombreux extraits dans 3 revues que je connais. J’ignore s’il y en a d’autres. Œuvres intégralement traduites – Holocauste (Prétexte éditeur, 2007), par Auxeméry – Témoignage, Les États-Unis, 1885-1915  (POL, 2012), par Marc Cholodenko – Le […]

Chez Reznikoff, le processus de composition

Une piste de lecture pour Reznikoff qui intéresse la composition de Hanoï interlude et plus totalement de cet hyperlivre. Dans le numéro 16 de la revue IF : Chez Reznikoff, le processus de composition concerne autant l’élaboration des séquences que la création d’éléments particuliers de la séquence : autrement dit, l’autrement irreprésentable (et ignoré) espace […]

Lectures d’août 2015

Lectures d’août 2015 : – Jacques Roubaud : Dissolution – Charles Reznikoff : Holocauste – Charles Reznikoff : Testimony – Charles Reznikoff : The poems of Charles Reznikoff, 1918-1975 – Charles Reznikoff : Selected letters – John Dos Passos : Manhattan Transfer

Charles Reznikoff lit la poésie chinoise des Tang

Charles Reznikoff lit la poésie chinoise des Tang et relève ceci : « La poésie présente l’objet afin de susciter la sensation. Elle doit être très précise sur l’objet et réticente sur l’émotion. » Refus des explications qu’on trouve chez tous les objectivistes : « no ideas but in things » (williams). Mais aussi dans Manhattan Transfer. Le poète […]

Lectures d’octobre 2012

Lectures d’octobre 2012 : – Joachim Séné : C’était – Jacques Roubaud : Soleil du soleil, le sonnet de Marot à Malherbe – Revue Formules N°12 : Le sonnet contemporain – Barthes : Fragments d’un discours amoureux – Charles Reznikoff : Témoignage (trad. de Marc Cholodenko) – Du Bellay : Les Regrets