Archives du mot-clef : un semblant de sieste

Mon apprentissage doit beaucoup

Mon apprentissage doit beaucoup aux revues de poésie (mais d’abord il m’a fallu gagner la bataille de l’argent car leur abonnement coûte au lecteur comme à l’éditeur, à moins de passer au numérique, l’exemple à suivre) : Action poétique en premier lieu, plus tard Le mâche-laurier, Le Cahier Critique de Poésie, Java. Celles dont on […]